La vie Communale

L'Eglise

L'église romane est constituée de trois parties distinctes : la nef, le chœur et le clocher-porche.

Le chœur est couvert d’un toit à deux pans qui semble venir s’accrocher au clocher-porche. Celui-ci présente une maçonnerie différente que celle du chœur et de la nef et est réalisé en moellons de calcaire. Surmonté d’un toit en bâtière, le clocher-porche possède une tribune donnant accès aux cloches.

L’art gothique amène de nombreuses modifications. Des baies sont bouchées, d’autres sont créées, telles que le fenestrage ogival à meneau et tympan, inscrivant un quatre feuilles, qui éclaire le chœur de l’église.

La sacristie est ajoutée entre 1772 et 1803.

Cinq statues protégées au titre des Monuments Historiques font partie du patrimoine de l’église. Deux sont en pierre tandis que les trois autres sont produites en terre cuite et réalisées entre le 16ème siècle et le 18ème siècle.

  •  Sainte-Catherine, statue en pierre du 16ème siècle.
  • La Vierge à l'enfant, en pierre, du 15ème siècle.
  •  Saint-Pierre et Saint-Paul, statues en terre cuite, de la fin du 17ème siècle.
  •  Le Christ en croix, terre cuite du 17ème/18ème siècle.

Des dalles funéraires complètent cet inventaire :

  •  Deux dalles du XIVème siècle, de la famille Courtin.
  •  Dalle du XVIIIème siècle  du prêtre Michel Leboul.